Communes

Courant 2015 des communes lancent une action solidaire pour leurs administrés retraités dans le domaine de la mutuelle santé : Plusieurs communes de la métropole lilloise telles que Lompret, Capinghem, Toufflers, la Bassée et plus généralement l’ensemble du territoire des Weppes s’impliquent pour trouver une solution d’assurance santé en faveur des isolés et prioritairement de leurs retraités.

Plusieurs acteurs professionnels de l'assurance et/ou sociétés mutualistes se lancent pour proposer des contrats complémentaires santé sans tenir compte des obligations légales auxquelles les communes doivent répondre. Certains iront jusqu'à mettre en place des associations vitrines de leurs activités principales sans réelle indépendance et empêchant de fait toute mise en concurrence en leur sein.

 Plus d’un million de retraités, concernés dans la région du Nord-Pas de Calais/Picardie

Pour eux l’accès à la complémentaire santé, communément appelée mutuelle santé, est un vrai problème. Le budget par personne est, en moyenne, de 750 à plus de 2500 € par an. Selon une étude publiée par la DREES (Direction de la recherche des études de l’évaluation et des statistiques) la pension moyenne en 2013, tous régimes confondus était de 1306 € bruts mensuels. L’acquisition d’une complémentaire santé représente un vrai effort financier pour le retraité.

Dans un contexte économique difficile, 12% de la population retraitée est dans l’obligation de se passer de cette couverture essentielle.

La commune de Lompret a été avant-gardiste. Elle est la première à s’être réellement engagée dans un projet sur mesure en intégrant les habitants dans sa réflexion et l’association « Lompretsolidaires ». Via cette association locale, tous les habitants de Lompret ont pu souscrire un contrat collectif réalisé par et pour eux. Trois niveaux de garanties sont proposés, ainsi les lompretois peuvent opter pour une solution d’assurance mutuelle personnalisée et moins chère.

Une solution innovante mise en place avec « Solidaire-Assur » notre courtier.

Grâce à cette action, les économies sont conséquentes. Si en moyenne, on constate un gain de l’ordre de 430 € par an, certains bénéficiaires font des économies supérieures à 1000 € grâce au collectif. Le but premier est de rendre du pouvoir d’achat aux adhérents et principalement à ceux qui en ont le plus besoin.

Le fonctionnement est simple et entièrement personnalisable:

  • « Solidaire-Assur » informe la mairie qu’un projet est possible.
  • La mairie et/ou l’association partenaire, diffusent l’information aux administrés pour leur permettre de bénéficier de la solution mutuelle collective.
  • Lors des réunions d'information et des permanences locales, les personnes choisissent  leur(s) formule(s) de garanties.

Grâce à "Assurance & Solidarité" , les adhérents au dispositif sont représentés auprès des différents acteurs notamment assureurs.

Notre choix d'accompagnement: Solidaire-Assur, acteur de l’économie sociale et solidaire.

Solidaire-Assur privilégie avant tout l’humain et l’implication de ses adhérents dans la co-construction de la solution et dans sa diffusion par le parrainage. Le défi est systématiquement de trouver une solution pour résoudre ce problème de mutuelle qui concerne les personnes âgées et retraitées mais au-delà, les personnes « hors cadre salarié » telles que celles sous statut d’auto-entrepreneurs, travailleurs indépendants, chercheurs d’emploi…

Pour en savoir plus contacter nous:

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet
    votre sujet

    Votre message


    s2Member®