La Voix du Nord en parle

Facebooktwitterlinkedinmail

C’est une première, il n’y en a pas d’autre en France. Trois villes de la métropole lilloise expérimentent une mutuelle 20 % moins chère sans baisse de garanties pour les retraités financièrement démunis. Longue vie à Solidaire-Assur !

Joël Vernier, assureur à la retraite à Lompret, à l’origine du projet, entouré par Hervé Comot et Guillaume Delecourt (Solidaire-Assur). Photo La Voix

Retraités mal assurés de tous les pays, regroupez-vous ! Plus de 12 % des Français n’ont pas les moyens de s’offrir une complémentaire santé et 63 % d’entre eux ont déjà plus de 65 ans. Combien sont-ils sur un million de retraités dans le Nord-Pas-de-Calais à se priver de soins faute de pouvoir se les payer ?

Une pension moyenne s’évalue à 1 300 euros brut par mois et la mutuelle complémentaire peut souvent représenter plus de 10 % de ce maigre butin avec des montants moyens établis entre 2 000 et 2 500 euros par an. Une solution ?

Joël Vernier est un assureur d’expérience à la retraite et préside Lompret Solidaire, une association dont la cinquantaine de membres cotisent (10 €) pour accéder à une mutuelle d’un genre totalement nouveau puisque justement assise sur un regroupement de retraités piloté par Solidaire-Assur, nouvelle entreprise sociale et solidaire. « Il n’y a plus de contrats individuels, ce qui permet une économie moyenne de 430 € par an sans baisse des garanties habituellement accordées par les compagnies d’assurances traditionnelles », explique Hervé Comot, président de Solidaire Assur à Marcq-en-Baroeul.

La formule en cours d’expérimentation depuis octobre semble gagnante pour tout le monde. Le maire du village accueille avec bienveillance une solution qui rend service aux retraités, lesquels accèdent à de nouveaux soins. Des médicaments de confort type aspirine remboursés à seulement 30 %, des bandes pour les oedèmes aux jambes, des prothèses auditives etc. A Lompret, 35 familles souscrivent déjà auprès de M comme Mutuelle, l’assureur partenaire qui prend les primes en charge pour l’association. « Notre objectif est de couvrir les besoins de 120 000 retraités dans la métropole », ajoute Guillaume Delecourt, directeur de Solidaire Assur. Touflers et Capinghem ont décidé de s’engager avant déploiement dans d’autres communes l’an prochain. La mutuelle associative permet de diviser par trois les frais de commercialisation d’un produit d’assurance moins cher à produire, donc moins cher à vendre. Le leader multinational de l’assurance française redistribue la moitié de ses bénéfices à ses actionnaires. Ici, aucune exigence de rentabilité. La seule redistribution est celle d’un pouvoir d’achat aux retraités les plus modestes.

www.solidaireassur.com. Courriel : contact@solidaire-assur.com

AS-2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

s2Member®
%d blogueurs aiment cette page :